Ékolo - Museo del aceite (Arroniz - Navarra)

Volver a página de inicio
disminuir tamaño del texto aumentar tamaño del texto

Services ékolo

Autres...

accueil > Pressoirs a olives et moulins a huile: Aujourd´hui

Pressoirs a olives et moulins a huile Aujourd´hui

Obteniendo el aceite despues del prensado

Il est recommandé de broyer l’olive le jour même de sa cueillette car, en raison de sa condition de fruit à eau végétale, ce dernier peut fermenter et l’huile peut s’oxyder.

Une fois les olives arrivées au pressoir à olives, elles sont nettoyées, lavées et classées selon leur qualité et leur variété ; ensuite, par le biais d’un transport motorisé, les fruits passent à la deuxième phase de traitement.

Le broyage (trituration) est la suite du processus, avec des machines spéciales qui brisent les tissus végétaux en formant une pâte homogène qui libère l’huile.

Cette pâte est soumise pendant une heure à la pression à froid pour séparer l’huile de l’eau végétale, la meilleure huile obtenue. La masse résultante suit un processus à l’aide de centrifugeuses verticales (3.000 tours/minute) qui continuent d’extraire l’huile, en évitant l’altération de ses qualités. Vu la densité, le mélange sort en couches différenciées : d’un côté, la pâte, et de l’autre, l’eau qui est parfois utilisée pour élaborer du marc d’huile.

Pour conserver toutes les qualités exceptionnelles de l’huile, il faut la stocker dans des réservoirs en acier inoxydable ou vitrifiés. Ainsi, elle est protégée de la lumière solaire et elle est conditionnée à la température optimale de conservation (20º C). À partir de ce stockage, elle est conditionnée dans des récipients spécifiques et variés, selon les capacités et souhaits de chaque pressoir à olives, pour orienter le produit vers la vente et la consommation domestique.



Ékolo · (Camino de San Andrés) · Paraje de Bigortiga · 31243 - Arroniz (Navarra)